Salle masso blog

Massothérapeute ou masseur ?

140 vues

Suis-je au bon endroit?

Ah là là... la fameuse question qui revient le plus en massothérapie: Comment je fais pour savoir si j'ai affaire à un ’’vrai’’ massothérapeute?! Eh bien, c’est aujourd’hui que je vais faire le point final sur cette question. Malgré que le titre de massothérapeute n’est pas encore protégé, il existe plus d’une façon pour faire la différence entre les deux!


"...il vous faut également avoir fréquenté une école accréditée par l’association, répondre aux critères et respecter le code de déontologie de l’association..."


La première chose à vérifier est la suivante : est-ce que le thérapeute fait partie d’une association de massothérapeutes? Pourquoi me demanderez-vous? Pour être admis dans une association, il ne suffit pas d’avoir complété ses études, il vous faut également avoir fréquenté une école accréditée par l’association, répondre aux critères et respecter le code de déontologie de l’association en question. Au Québec, il existe plusieurs associations dont la Fédération québécoise des massothérapeutes agréés (FQM) et Mon réseau plus. La grande majorité des compagnies d'assurances exigent que le thérapeute fasse partie d'une association afin de valider la demande effectué par le patient.



"Jamais un thérapeute ne découvrira la région du bassin - ou la poitrine chez la femme - durant un traitement."


En second, l'approche du massothérapeute vous semble-t-elle adéquate? Vous a-t'il fait remplir un questionnaire santé? Vous a-t-il posé des questions afin de personnaliser votre soins par rapport à vos besoin? Vous a-t-il expliqué le déroulement de la séance? Jamais un thérapeute ne dévoilera la région du bassin - ou la poitrine chez la femme - durant un traitement.

Aussi, quels sont les types de massages offerts? Le but derrière toutes ces questions n'est pas seulement de déceler le massothérapeute du "masseur", mais aussi de valider le professionnel de l'amateur!



Ensuite, il est certain qu'un simple constat visuel de la salle de traitement et du thérapeute vous mettra la puce à l'oreille par rapport au type de thérapeute auquel vous avez affaire. Est-ce que le(s) diplôme(s) sont visibles? Est-ce qu'il y a un drap qui pourra vous recouvrir sur la table à massage? Si LA massothérapeute porte un décolleté un peu trop plongeant ou LE massothérapeute est vêtu d'une camisole un peu trop moulante, vous n'êtes probablement pas au bon endroit!

Au final, afin d'obtenir les meilleurs résultats, il est impératif de vous sentir confortable et en confiance! Fiez-vous à votre instinct, c'est votre meilleur guide!


Denis Bergeron, massothérapeute agrée FQM

 

C'était intéressant? Allez lire sur Le mythe de l'AVC et la chiropratique